« En toute chose, c’est la fin qui est essentielle. »

ARISTOTE. Poétique

Aristote